Du 4 au 10 mai, c’est la semaine nationale de la santé mentale

Actualités

‹ Retour à la liste

Du 4 au 10 mai, c’est la semaine nationale de la santé mentale

1 mai 2014

Montmagny, le 1er mai 2014 – La santé mentale de nos employés nous tient à cœur et nous sommes conscients que c’est un sujet souvent tabou dans notre société dite de « performance ». C’est dans une optique de démystification que Groupe Radisson annonçait le 13 février dernier son partenariat avec l’Association canadienne pour la santé mentale (ASCM). Nous nous sommes donné un objectif de sensibilisation et travaillons avec un organisme tel que l’ACSM pour nous aider à cibler les moyens de prévention afin d’atténuer les impacts négatifs de problèmes en santé mentale non seulement sur notre environnement de travail immédiat, mais également sur notre entourage.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé mentale est «un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté». Pour se maintenir en bonne santé mentale, il faut établir un équilibre entre les divers aspects de sa vie : social, physique, mental, économique et spirituel. Atteindre et maintenir cet équilibre nécessite un effort constant. Les difficultés et les défis de la vie viendront parfois faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre et il faudra travailler à retrouver le point d’équilibre. Cet équilibre est la source d’une bonne santé mentale. Protéger la santé mentale est une affaire de tous les jours et c’est dans ce contexte que la Semaine de la santé mentale marque le début de la campagne annuelle canadienne pour la santé mentale.

Nous vivons maintenant dans une société plutôt effrénée. Nous manquons souvent de temps qu’il nous arrive même de ne plus profiter ce que nous vivons, anticipant déjà ce que nous aurons à faire tantôt, demain, la semaine prochaine. Le terme de la campagne annuelle 2014 de l’ACSM est : Prendre une pause, ça du bon! Au cours de la semaine prochaine, pourquoi ne pas faire un voyage de réflexion à travers les pauses. Laissons place à notre humanité, reprenons conscience de notre rythme et de nos besoins, prenons une pause. Elles sont multiples, on les choisit selon le moment, la situation, ce que nous sommes. Elles sont conçues pour qu’on relâche la tension. Elles nous permettent, si nous le désirons, de nous retirer pour mieux revenir. Elles sont, en principe, des moments consacrés à ce qu’on aime faire.

Pour se garder en bonne santé mentale, on peut donc :

• maintenir de bonnes habitudes de vie : bien manger, faire de l’exercice, dormir suffisamment.

• profiter des relations positives avec les membres de sa famille, avec les amis.

• découvrir les activités de loisirs qui nous plaisent et trouver du temps pour s’y adonner.

• développer des stratégies pour faire face au stress, en milieu de travail notamment dans des moments difficiles (deuil, perte d’emploi, etc.), demander du soutien à ses proches ou de l’aide auprès d’un organisme spécialisé.

• prendre une pause…

Quelle que soit la pause, au cours de la prochaine semaine essayons de passer plus de temps en compagnie de ses amis(es) ou sa famille, marcher, courir, faire de l’escalade, cuisiner, méditer, lire, manger à table sans écran, se débrancher, se brancher, bref, prendre une pause ça du bon !

Bonne pause!

Guy Fiset